Mu88

A+
A-
Réinitialiser

Les plus de 50 ans aussi peuvent être exposés au VIH

Mu88Liên kết đăng nhập

Source Le Mutualiste. 

 

Interview l Sandrine Fournier est directrice du pôle financement des associations du Sidaction. Alors que les découvertes de séropositivité sont en hausse chez les plus de 50 ans, l’association Sidaction a réalisé, fin 2022, un sondage pour essayer d’en comprendre les raisons.

 

Pourquoi vous êtes vous intéressés aux plus de 50 ans ?

« Les chiffres des contaminations au VIH dans cette tranche d’âge ont augmenté pour atteindre 23 % alors qu’ils étaient stabilisés autour de 20 % depuis plusieurs années. Cela nous a alertés et nous a conduits à réaliser un sondage ciblé pour mieux comprendre le phénomène. Notre enquête nous a appris que, parmi les célibataires sexuellement actifs, seul un sur deux a utilisé un préservatif et qu’uniquement 13 % d’entre eux ont réalisé un test de dépistage au cours des douze derniers mois. C’est très inquiétant.   

Pourquoi se sentent-ils peu concernés par le VIH ?

Pour eux, c’est un virus qui touche davantage les jeunes alors que les plus de 50 ans, aussi, peuvent être exposés au VIH. Mais se faire dépister ou utiliser un préservatif n’est pas un réflexe, et il existe encore beaucoup de représentations erronées. Une femme qui reprend une sexualité après une rupture, par exemple, ne va peut-être pas oser parler du préservatif à son partenaire de peur d’être perçue comme une femme légère. Par ailleurs, les médecins ne proposent pas forcément aux plus de 50 ans de réaliser un test de dépistage, comme ils peuvent le faire pour les plus jeunes.  

Quels messages souhaitez-vous faire passer ?

Vous ne pouvez pas présumer du statut sérologique de votre partenaire car le VIH, quand il est bien pris en charge, ne se voit pas. Il faut donc être prudent. Il existe aujourd’hui des moyens de protection efficace comme le préservatif ou la prophylaxie préexposition (Prep), un traitement pour prévenir l’infection par le virus. Les partenaires peuvent aussi se faire tester. Enfin, si vous découvrez votre séropositivité, vous pouvez vous adresser à une association pour vous faire accompagner. Vous n’êtes pas seuls. »